Adolescents : Comment contrôler votre e-réputation ?

Adolescents : Comment contrôler votre e-réputation ?

Votre identité en ligne se développe avec chaque texte que vous envoyez sur les réseaux sociaux ou que vous publiez sur votre site web. Cependant, celle-ci peut différer de ce que votre famille, vos amis et vos collègues savent de vous.

Certes, créer une personnalité en ligne active vous permet de maîtriser la façon dont vous agissez et vous présentez, ainsi que la façon dont les autres vous perçoivent. C’est aussi l’occasion d’explorer différents centres d’intérêt. Mais il est sage de garder le contrôle de votre identité en ligne.

Nous avons rassemblé quelques éléments à prendre en compte pour protéger votre e-réputation et votre identité en ligne.

E-réputation : Ce qui est en ligne est éternel ; rien n’est temporaire. 

Vous avez de nombreuses occasions de partager et d’interagir avec d’autres internautes. Il s’agit d’un vaste espace sans retour en arrière. Cela signifie que vous pouvez regretter quelque chose que vous avez partagé ou dit en ligne et le supprimer, mais cela ne signifie pas qu’il a disparu. Vos informations peuvent être trouvées, copiées, enregistrées et transmises à d’autres personnes.

Comment protéger son e-réputation et son identité en ligne ?

Commencez par rendre vos profils privés pour vous assurer que personne ne peut copier ou saisir à l’écran des détails que vous ne souhaitez pas partager avec le monde entier. Les plateformes de médias sociaux ont peut-être des paramètres de sécurité par défaut, mais ils ne sont pas aussi efficaces qu’elles voudraient le faire croire. Prenez le temps de lire et d’examiner minutieusement les conditions d’utilisation du site en question pour vous assurer de ne pas manquer une étape cruciale lors de la configuration de votre profil et de votre vie privée.

Créez toujours des mots de passe uniques, gardez-les en sécurité et changez-les régulièrement. Cela vous permettra de vous assurer que personne ne peut accéder à votre site et exploiter votre identité à son profit. Par conséquent, votre mot de passe doit être quelque chose que les gens ne peuvent pas deviner, et évitez de partager les mots de passe avec qui que ce soit, pas même votre famille, votre meilleur ami ou votre conjoint. A l’instar des brosses à dents… Les mots de passe sont privés, point final !

Tout ce que vous publiez ne convient pas à tout le monde. 

Un contenu sexuellement provocateur que vous partagez aujourd’hui, en supposant qu’il soit amusant et cool, pourrait plus tard devenir un cauchemar lorsqu’un responsable des admissions, un parent, un enseignant ou un employeur potentiel le découvrira. Pensez-y toujours de cette façon : si vous vous sentez mal à l’aise si ces personnes dans votre vie le voient, ce n’est certainement pas une bonne idée de le publier. Même sur une page privée. Des utilisateurs en ligne scrupuleux peuvent pirater votre page, copier et transférer tout ce qu’ils trouvent.

Faites preuve de prudence lorsque vous répondez à des demandes, en évitant les demandes inappropriées. Ces demandes peuvent être étranges, effrayantes et embarrassantes. Les adolescents sont souvent victimes de tels messages et sollicitations. Il est préférable d’informer vos parents ou un adulte de confiance si vous vous sentez harcelé par une connaissance ou un inconnu en ligne. Ignorez leurs avances car répondre pourrait aggraver la situation. Vous pouvez également envisager de signaler ce type de sollicitation et les problèmes connexes à la gendarmerie

Il est sage de prendre du recul et de respirer au lieu de s’enflammer à cause d’un message ou d’un commentaire. Ce que vous dites sera présent longtemps après. Il est donc préférable de prendre quelques minutes pour se calmer avant de répondre.

Souvent, l’anonymat des réseaux sociaux fait que certaines personnes se sentent autorisées à poster des commentaires insultants et méchants. Vous n’interagissez peut-être pas en face à face avec d’autres utilisateurs en ligne. Mais ce que vous dites peut être blessant et préjudiciable. N’oubliez pas que si c’est quelque chose que vous ne voudriez pas montrer, dire ou faire, alors cela n’a pas sa place en ligne.

Ne vous arrogez jamais de droits d’auteur, comprenez les lois en la matière et veillez à ne jamais partager, distribuer ou publier de matériel protégé par des droits d’auteur. Le partage d’un tel contenu est illégal et peut vous hanter plus tard, en affectant votre réputation en ligne. 

Veillez à votre e-réputation

Surveillez constamment votre empreinte numérique. Cela peut être aussi simple que de taper votre adresse électronique ou votre pseudonyme dans un moteur de recherche pour voir les résultats. Cela vous aide à comprendre ce que les autres utilisateurs en ligne voient concernant votre identité et votre réputation.

La mise hors ligne de ce que vous estimez ne pas devoir être partagé peut nécessiter une intervention supplémentaire. Vous ne pensez peut-être pas à demander de l’aide à un adulte de confiance parce que vous connaissez Internet mieux que la plupart des adultes, mais les personnes plus âgées offrent des expériences de vie qui peuvent s’avérer bénéfiques.

En conclusion, vos choix et les circonstances façonnent votre identité dans la vie réelle comme ils façonnent votre identité en ligne. Cependant, les choses sont un peu plus compliquées lorsque vous êtes en ligne. Les chances de s’expliquer avant que les gens ne se méprennent sur ce que vous dites sont rares, voire nulles.  C’est pourquoi vous devez réfléchir avant de publier un message, car vous laissez une trace de votre identité en ligne que vous pourriez regretter un jour. Et dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à une agence d’e-réputation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.