L’histoire du téléphone portable en 10 dates.

L’histoire du téléphone portable en 10 dates.

À l’heure de l’apogée d’Apple et ses célèbres Iphone, on oublie souvent les origines de cet outil dont nous ne pourrions nous passer aujourd’hui. Retour sur l’historique et les origines du téléphone portable à travers 10 périodes marquantes pour cet outil connecté. 


Presque 50 ans en arrière, le 3 avril 1973, Martin Cooper, ingénieur chez Motorola, utilise un téléphone mobile pour appeler un concurrent potentiel sur le marché de la téléphonie mobile. Il est alors à l’origine du premier coup de fil jamais enregistré, et ce sur un téléphone qui nous paraitrait aujourd’hui…surréaliste ! On parle alors d’un appareil d’1,1 kg, mesurant près de 23cm. À l’époque, ce prototype avait nécessité pas moins de 10 heures de charge, pour un appel de…30 minutes. 

1983 : Motorola DynaTAC 8000X. C’est 10 ans après la première utilisation du téléphone portable que ce modèle voit le jour. Il est le premier modèle de téléphone mis en vente, au prix de 3 000 euros. Avec ce modèle, il vous était possible de disposer d’un temps de conversation de 30 minutes, stocker 30 numéros différents, pour un temps de recharge de 6 heures. Il disposait d’un clavier de 12 touches, avec des touches spéciales permettant d’envoyer, stocker, verrouiller, récupérer, et régler le volume. Sans surprise, ces premiers téléphones étaient destinés aux plus riches. Ce téléphone représentait une telle prouesse à l’époque, qu’une liste d’attente immense avait alors été générée.

1990 : Après Motorola, c’est au tour de Nokia de rentrer dans l’histoire de la téléphonie mobile. Près de la ville de Nokia, en Finlande, l’entreprise Nokia voit le jour grâce à Eduard Polon. Fin 1980, l’entreprise se lance exclusivement dans l’industrie des télécommunications, connaissant alors la croissance la plus rapide. La marque se positionne alors en concurrent établi de Motorola. Nokia sort alors le Mobira Cityman900, pesant seulement 800 grammes, pour un prix de 9500 euros, une autonomie de 50 minutes et une charge de 4 heures. Il propose alors plusieurs nouveautés telles que l’affichage de votre propre numéro, l’indicateur de batterie et le réglage de l’éclairage. De plus en plus, les téléphones portables se répandent jusqu’à devenir une norme fin 1990 !

1999 : Date à laquelle le célèbre BlackBerry 850 fait son entrée dans le marché de la téléphonie mobile. Il est alors le premier téléphone portable doté d’un clavier complet. Affiché au prix de 527 dollars, il ne pèse que 133g, est alimenté par une pile AA et dispose d’une mémoire de 4 Mo. 

L’entreprise RIM à l’origine de sa production connaitra grâce à ce téléphone la croissance la plus rapide au monde. 

2000 : C’est cette année que le Nokia 3310 est commercialisé et fait sensation ! Il est alors le téléphone que tout le monde veut, et que presque tout le monde a d’ailleurs. Il reste aujourd’hui considéré comme l’un des téléphones mobiles les plus indestructibles. Le téléphone marque le début des antennes intégrées, de même que le début des désagréments de réception… Il était affiché à 150 euros et avait été vendu pas moins de 126 millions de fois. 

Les progrès des années 2000 : C’est en 2000 que le premier téléphone mobile avec appareil photo est commercialisé : le J-SH04, 500 dollars, 84g, écran couleur, accès internet et haut parleur. En 2001, Siemens SL45 s’impose comme le premier téléphone avec lecteur MP3. L’année suivante, le SGH-T100 de Samsung (150 euros, 94g) marque le début d’une toute nouvelle génération dans le multimédia. Dès lors, les écrans sont non seulement lumineux et coloré, mais ils sont aussi d’une taille correcte. Le système audio se développe dans le même temps, avec l’arrivée des sonneries polyphoniques. 

2004-2006 : Avec 130 millions d’unités vendues entre 2004 et 2006, le Motorola Razr V3 affiche le profil le plus mince de la période. Vendu à 449 dollars, il proposait à ses consommateurs un écran de 2,5 pouces, des boutons de navigation au ras de la surface du téléphone et une connectivité Bluetooth complète. 

2005 : C’est l’année de l’apparition du BlackBerry 7270, qui marque une mini révolution dans l’industrie du téléphone portable. Il offre le Wi-Fi et donc Internet directement sur les téléphones. Une vague de dépendance apparaît, que l’on appellera alors « CrackBerry ». Les gens se mettent à vérifier leurs mails en mangeant ou en se brossant les dents, comme un avant goût d’aujourd’hui…

2008 : L’arrivée de l’Iphone 3G d’Apple révolutionne toute l’industrie du téléphone portable. Apple innove et propose une interface tactile. 2 ans plus tard, la célèbre marque à la pomme comptabilise 50 millions d’Iphone vendus. À compter de cette date, nombreuses sont les marques s’inspirant du célèbre design des Iphone. 

2014 : Le premier Iphone semble alors préhistorique et nombreux sont les smartphone sur le marché. De plus en plus d’appareils deviennent interconnectés et nos vies évoluent littéralement en fonction d’eux. Les smartphones ne sont qu’une partie de l’ère de la connexion totale. 

2018-2019 : L’évolution des smartphones ne cesse de nous surprendre ! Les premiers téléphones pliables ont récemment vu le jour et pourraient bien devenir la nouvelle norme. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *